Le résultat est prodigieux, tenant compte de l’état du site qui, encore au seuil des années 2000, ne permettait même plus de distinguer les fragments de la conformation originale des jardins des XVIIe-XVIIIe siècles. Un projet complexe de restauration a permis ensuite une opération sans précédent : la reconstruction proprement dite d’un paysage avec ses signes historiques mais aussi avec une attention particulière à l’esthétique moderne et aux possibilités d’utilisation actuelles.

Les Jardins sont devenus aujourd’hui de manière extraordinaire une étroite combinaison d’ancien et de moderne, un dialogue vertueux entre les pièces archéologiques et les œuvres contemporaines. Le tout encadré dans une incomparable vue vers l'infini que l’on ne retrouve nulle part ailleurs en Italie, avec les magnifiques perspectives et l’extension du panorama naturel entouré des bois du parc La Mandria et de la chaîne des Alpes.

Les Jardins du Palais sont encore dans leur jeunesse, ayant été inaugurés en 2007. Passée la première phase de stabilisation, comme pour un adolescent ils sont en train d’entrer dans un moment important de leur croissance et de leur évolution et commencent à se dessiner d’une manière plus évidente. Une fois définis les éléments qui les caractérisent et les lignes de « force » de leur dessin, ils témoignent d’une continuelle transformation de la nature. Dans le panorama des grands jardins historiques européens, ils représentent une expérience unique, et leur visite peut donc constituer une surprise agréable également pour ceux qui les ont déjà vus dans le passé.

En dehors de la simple promenade ou des visites guidées avec des itinéraires pédagogiques spécifiques, il y a plusieurs façons amusantes d’explorer les jardins, comme avec le petit train La Flèche de Diane, les Gondoles Diane et Hercule ou la Calèche.