La Grande Galerie

La Grande Galerie

Une des principales interventions de l’architecte Filippo Juvarra au palais de Venaria a consisté à réaliser la « manica », l’aile sud commencée par Michelangelo Garove : l’harmonie et les proportions apportées aux nouveaux espaces, les compteuses décorations créées par les stucs, corniches et pilastres de la Grande Galerie, étaient destinés à faire du décor conçu par Juvarra un chef-d’œuvre de l’architecture de tout le XVIIIe siècle.

La Galerie, qui reliait l’appartement du roi à celui de l’héritier au trône, est un des espaces les plus surprenants et spectaculaires de tout le complexe. On doit ses très riches décorations à la main de Pietro Filippo Somasso, Giuseppe Bolina, Antonio Papa et Giovambattista Sanbartolomeo.

Les dimensions de la Galerie aussi sont tout à fait remarquables avec une hauteur au centre de la voûte d’environ 15 mètres, une longueur d’environ 80 mètres et une largeur de 12 mètres.

Durant l’occupation française le carrelage original fut démonté et réutilisé pour la Galerie du Beaumont à Turin, tandis que l’actuel, qui reprend celui du dessin de Juvarra, a été réalisé en 1995.

Une des caractéristiques particulières de la Grande Galerie est la splendeur dei faisceaux de lumière générés par les 44 larges fenêtres et les 22 grands « œils-de-bœuf » (ovales à l’intérieur et rectangulaires à l’extérieur) ouverts sur la voûte. Le jeu de lumières et de pénombre qu’ils produisent exalte à tel point la variété infinie des décors et des deux exèdres que les visiteurs ne peuvent qu’en être fatalement subjugués.