Le projet de restauration | La Venaria Reale

Le projet de restauration

Le Projet La Venaria Reale, promu par l’Union européenne et coordonné par le ministère des Biens et Activités culturels et la Région Piémont, a représenté le plus grand chantier d’Europe dans le domaine du Patrimoine. La Reggia di Venaria a ainsi retrouvé la magnificence baroque qui au milieu du XVIIe siècle inspira le duc Charles-Emmanuel II de Savoie. Redevenue aujourd’hui un symbole de modernité et de culture, depuis sa réouverture en 2007 elle se situe parmi les cinq sites culturels les plus visités en Italie. 

Conçue pour être la nouvelle cour des loisirs contemporains, alignée sur les institutions internationales les plus représentatives, la Reggia se propose comme centre de productions culturelles et lieu de distractions capable d’offrir au grand public italien et international les plaisirs de l’art, de l’histoire, de l’architecture dans un cadre paysager extraordinaire.

L’édifice monumental compte, sur une superficie de 80 000 mètres carrés, quelques-unes des plus hautes expressions du baroque européen : le décor ravissant du Salon de Diane conçu par Amedeo di Castellamonte, la solennité de la Grande Galerie et de la chapelle Saint-Hubert avec l’immense complexe des écuries de Juvarra, des œuvres de Filippo Juvarra du XVIIIe siècle, les somptueuses décorations ainsi que la fascinante installation sur la vie de cour de Peter Greenaway, représentent le décor idéal du Théâtre d’histoire et de magnificence, le parcours d’exposition dédié aux Savoie qui accompagne le visiteur sur près de 2 kilomètres, entre le sous-sol et l’étage noble du palais.

Vus d’en haut, le palais et les jardins dessinent un espace de 950 000 mètres carrés d’architecture et de parcs d’un seul tenant. Autour de cet axe s’articulent le grand complexe des Écuries de Juvarra (le pôle d’exposition de 5000 mètres carrés de l’Orangerie et la Grande Écurie), le Centre de Conservation et Restauration (le troisième en Italie, hébergé dans les 8000 mètres carrés des anciennes Ecuries d’Alfieri), le Centre historique de la ville, le Bourg-château et la Ferme Rubbianetta dans un horizon de bois et châteaux qui se perd à son tour dans les 6000 hectares d’espaces verts du Parc voisin de La Mandria.

Les Jardins se présentent aujourd’hui comme une union étroite entre l’ancien et le moderne, un dialogue vertueux entre les pièces archéologiques et les œuvres contemporaines, le tout encadré dans une vision à l’infini : avec les grottes du XVIIe, les vestiges de la Fontaine d’Hercule et du Temple de Diane, le Grand Vivier rénové, le Grand Parterre, les Allées, le Jardins des Fleurs et des Roses, le Potager Royal le plus grand d’Italie, ils n’ont pas leur pareil parmi les jardins historiques italiens, avec les étonnantes perspectives et l’étendue du panorama naturel entouré des bois du Parc La Mandria et de la chaîne des Alpes.
L’état dans lequel se trouvaient les 80 hectares de l’aire encore au seuil des années 2000 ne permettait même plus de distinguer les fragments de la conformation originale des Jardins des XVIIe-XVIIIe siècles. Un projet complexe de restauration a permis en huit ans seulement une opération sans précédent : la reconstruction proprement dite d’un paysage avec ses signes historiques mais aussi avec une attention particulière à l’esthétique moderne et aux possibilités d’utilisation actuelles, avec l’inclusion de près de 50 000 nouvelles plantes et d’importantes œuvres d’art du maître Giuseppe Penone.

La Venaria Reale, classée Patrimoine de l’humanité par l’Unesco, se situe au centre du circuit des Résidences royales du Piémont ; elle est reliée au Pôle royal et au système muséal concentrique de Turin.

La Venaria Reale n’est pas un «musée», mais un «Palais pour les contemporains»: une opportunité inépuisable, un grand espace consacré aux plaisirs, à la joie de vivre, qui conjugue les aspects historiques, les désirs et les besoins de distraction de tous. Presque tous les jours la Venaria alterne concerts, spectacles, expositions, activités culturelles et divertissements qui impliquent tous types de public dans un espace exceptionnel qui semble s’amplifier avec des surprises et des renvois continuels. La Venaria Reale n’est donc pas simplement un but de visite, mais un lieu où séjourner au moins une journée entière pour profiter de ses multiples attractions. Les services offerts comprennent entre autres des cafétérias, une librairie boutique, des points de restauration, un restaurant d’excellence, des activités pédagogiques, la location des lieux et l’accessibilité aux personnes handicapées.

Le complexe est géré par le Consorzio delle Residenze Reali Sabaude constitué par le ministère des Biens et Activités culturels, la Région Piémont, la ville de Venaria Reale, la banque Compagnia di San Paolo, la Fondation pour l’Art de la Compagnia di San Paolo. Le Consortium confère à la Venaria Reale l’autonomie de gestion et représente un modèle administratif d’un nouveau type. Le président est Paola Zini, le directeur est Mario Turetta.

Qui sommes-nous